top of page

Affaire Munoz-Nepa, les commissaires ont retenu la leçon Marc Marquez.



Ce dimanche à Austin, nous sommes dans le dernier tour de la course Moto 3 et dans le dernier virage.


Pendant qu'Ortola avait déjà passé la ligne d'arrivée en vainqueur, Nepa et Munoz se battaient comme des chiffoniers pour une maigre 10ème place.


Et la pépite Munoz a eu les yeux plus gros que le ventre! Au lieu d'assurer cette 11ème place, il a tenté le risque tout dans le dernier virage et cela n'est pas passé, perte de l'avant et accrochage avec Nepa.


Dès l'accident, il était clair que David Munoz allait écoper d'un double long lap pour le grand prix de d'Espagne à Jérez.


Mais le plus intéressant était de savoir comment les commissaires allaient rédiger la sanction. Et conclusion, la façon dont ils l'ont rédigé prouve qu'ils étaient dans l'erreur concernant Marc Marquez.


Ils ont bien stipulé que David Munoz sera sanctionné d'un double long lap à affectuer au grand prix d'Espagne ou au prochain grand prix que le pilote effectuera.


Le site Gp One en conclut que les commissaires en écrivant la sanction ainsi ont ainsi admis leur erreur concernant le 1er procès verbal contre Marc Marquez et que cela prouverait que la Cour d'Appel du Moto Gp ne peut qu'invalider le second procès verbal modifiant le premier.



47 vues6 commentaires
bottom of page