top of page

A partir de cette saison, des tests d'alcoolémie seront effectués!



C'est l'excellent site Corsedimoto qui nous l'apprend, aussi surprenant que cela puisse paraitre, il n'y avait pas de tests d'alcoolémie sur les grands prix Moto.


Pourtant, cela a existé par le passé, dès les années 50, parmi ces courses où il y avait des tests, on peut nommer l'Asama Highland Race.


Pour être plus précis, 3 pilotes seront tirés au sort chaque week-end mais ce sont 3 pilotes qui pourront faire partis du Moto 3, du Moto 2 ou du Moto Gp.


Les convocations pourront avoir lieu à partir de 12h avant la 1ère séance d'essais libres et jusque 30 minutes après la fin de la Course.


Le taux maximum a été fixé à 0,10g/l, donc un taux très faible, autant dire qu'à partir de jeudi soir, les pilotes devront éviter toute absorption d'alcool, ne serait-ce qu'une bière.


Tout contrôle positif entrainera l'excusion du week-end avec possibilité de suspension pour plusieurs grands prix.


Nouveauté concernant les commotions :


Autre mesure, un protocole sera mis en place concernant les commottions cérébrales.


Il s'agit du SCAT5, un outil standardisé et unifié utilisé dans divers sports pour l'évaluation des commotions cérébrales. Les médecins devront le mettre en œuvre dans tout cas suspect, évitant ainsi la récurrence de certains épisodes survenus récemment.


(Par exemple Raul Fernandez à Burinam qui avait repris la moto complètement groggy).

38 vues4 commentaires
bottom of page