top of page

A Jérez, cela sera la dernière course de Toprak Razgatlioglu sur la Yamaha.



Ce week-end à Jérez, nous vivrons la fin d'une collaboration très fructueuse entre le pilote turc et la marque japonaise, collaboration qui a duré 4 saisons.


Les chiffres donnent le tournis :


1 titre mondial : 2021

1 titre de vice champion : 2022

39 victoires

113 podiums

2293 points inscrits


Ces chiffres seront surement augmentés ce week-end avec un second titre probable de vice champion et peut-être quelques victoires et/ou podiums en +.


Cette saison 2023, il a déjà battu son record de podiums avec le chiffre de 31 contre 29 lors du titre 2021 et 29 en 2022. Il n'est sorti du podium que 2 fois cette saison et les deux fois sa responsabilité n'était pas en cause.


La première fois au Grand prix de Grand Ridge en Australie où Lowes vient le faucher et l'autre fois à Acerbis en Tchéquie quand son pneu arrière explose alors qu'il est en tête de la course.


Nous ne pouvons que saluer ce pilote car sans lui en 2022 et 2023, Bautista aurait été bien seul. Et début octobre lors de la course 2 à Portimao, ces deux pilotes nous ont offert peut-être le plus grand duel de l'histoire du WSBK avec 35 changements de leader!


Toprak Razgatlioglu :


J'aime beaucoup le circuit de Jerez! Surtout lors des freinages brusques dans le premier virage, je suis généralement très forts là-bas. J'espère que nous pourrons à nouveau nous battre pour la victoire. Lors de mon dernier week-end avec Yamaha, je veux obtenir de bons résultats. Je suppose que notre rythme de course sera compétitif et qu'il ne fera pas aussi chaud que lors d'autres week-ends de course ici.


Le championnat des pilotes n'est pas possible. (Bautista devra inscrire 2 points pour être titré).


Mais comme toujours, je suis motivé pour chaque course. Ce ne sera pas facile, tout le monde fait de son mieux. Nous en aurons une idée vendredi lors des essais libres.

9 vues0 commentaire

Commentaires


justbiker-footer.jpg
footer_justbiker.jpg
bottom of page